MES 14 POINTS CLÉS POUR RÉUSSIR DE MEILLEURS PHOTOS DE MACROPHOTOGRAPHIES

illustration blog patrick goujon pour article 14 points cles pour realiserde meilleurs photos de  macrophotographies _ photographe animalier macro nature

Je préviens tout de suite, tout ce qui est écrit dans ce billet provient de ma réflexion en tant que pratiquant assidu de macrophotographie et non le reflet de ce que vous pouvez déjà lire dans des livres de la discipline. Certains points se recouperont forcément.. d'autres seront plus personnels !

 


1/ METTEZ VOUS A HAUTEUR DU SUJET

Si ce point est déjà important à connaître pour photographier des enfants, il l'est encore plus pour immortaliser tous les sujets de petite taille telle que : 

  • Les insectes
  • Les fleurs

Une photo prise en contre plongé n'avantagera jamais votre sujet car celui-ci sera littéralement tassé par la perspective. Donc Monsieur, Madame s'il vous plaît abaissez-vous et vos photos n'en seront que meilleurs !

2/ FAITES ATTENTION A LA LIGNE D'HORIZON

Ce point est directement lié au point précédent. Je préconise pour les raisons suivantes d'éviter d'inclure la ligne d’horizon dans vos photos de macrophotographie.

  • La ligne d'horizon coupe littéralement et de manière souvent inesthétique la photographie en 2
  • la ligne d'horizon est souvent synonyme de gros écart d'intensité lumineuse. Si le contre-jour est mal géré le sujet se retrouvera sous-exposé. A l'inverse votre fond sera cramé ( perte totale de détail) et la transition lumineuse sera violente ... donc inesthétique.

 

3/ NE CENTREZ PAS VOTRE SUJET

Sans entrer dans les règles poussées de la composition photographique utilisez ces quelques conseils :

  • Eviter de photographier votre sujet "en pleine pastille "( comme on dit dans les forums :)  )
  • Décaler votre sujet dans l'image dans le sens opposé à sa direction. Si le sujet est tourné à droite, décalez sa position dans l'image dans le premier tiers gauche de manière à laisser de l'espace devant lui.

4/ NE PHOTOGRAPHIEZ PAS EN PLEIN SOLEIL

Ce point est sous doute le plus connu. mais pourquoi diable ne pas justement photographier sous ce merveilleux soleil, puisque l'on a toute la lumière qu'il nous faut ! La lumière du soleil de milieu de journée ( 11-16h en élargissant un peu ! ) :

  • Crée des contrastes très violent à cause des ombres très marquées
  • les insectes sont souvent très excités et s'envolent à la moindre alerte suspecte vous garantissant de bonnes crises de nerfs

Si néanmoins vous persistez, photographiez alors votre sujet à l'ombre ( un diffuseur ou votre ombre pourquoi pas !) en faisant attention aux écarts d'intensité entre l'ombre et le reste de l’environnement éclairé par le soleil. 

 

Dans l'exemple ci-dessous mon ombre était projeté sur les machaons alors que le reste de la scène était au soleil.

 

5/ PHOTOGRAPHIEZ EN DÉBUT OU FIN DE JOURNÉE. 

Tous les points que je cite sont liées entre eux et celui-ci ne fait pas exception avec la recommandation précédente. Photographier avant 9h du matin et après 18h en fin d'après-midi vous garantira :

  • Un meilleur confort de prise de vues
  • des sujets plus apaisés et moins farouches
  • une lumière moins dure et violente
  • une meilleure gestion de vos activités en dehors de la photo

L'ascalaphe ci-dessous a été photographié dans les premiers rayons du soleil à 6h25 du matin dans un champs.

6/ INTÉGREZ UN POINT DE LUMIÈRE 

Ceci est mon opinion personnelle. Je trouve que le fait d'intégrer un point de lumière naturelle dans l'image apporte une dimension esthétique dans l'image pour les raisons suivantes :

  • un point  lumière dirige le regard
  • un rayon de lumière bien placé donne du relief au sujet principal
  • Une image avec un point de lumière bien dosé attire irrémédiablement le regard.

Cependant attention l'introduction d'une  lumière trop violente à vite fait de changer radicalement l'exposition globale de votre image. C'est pourquoi j'utilise de plus en plus un apport de lumière artificielle pour compenser une sous-exposition du sujet.

7/ EPUREZ VOTRE ENVIRONNEMENT

Voilà un point qui peut soulever quelques oppositions. j'aime donner plus de force à mon sujet principal en épurant la zone de prise de vues. Pourquoi cette volonté ?

  • la pratique de la macrophotographie se fait souvent dans des milieux encombrés et garder à l'image l’entièreté de tous ces éléments c'est rendre l'image illisible et brouillonne.
  • faire attention à son environnement lors de la prise de vues diminue le risque d'avoir un élément parasite disgracieux  sur l'image

8/ TOURNEZ AUTOUR DE VOTRE SUJET

Vous avez trouvé un magnifique sujet macro et vous vous dîtes que c'est votre jour de chance, BRAVO ! mais ne gâchez pas cette fantastique opportunité en vous limitant à un seul angle de prise de vues. Rien ne sera plus rageant de vous retrouver derrière votre ordinateur en regrettant de na pas avoir essayer plusieurs points de vue.

9/JOUEZ AVEC LA GEOMETRIE

Quand on regarde une scène de prise avec nos yeux on voit bien souvent un enchevêtrement d’éléments désordonnés. Cependant quand vous mettez votre œil dans l’œilleton de votre appareil tout devient différent. Cette vision recadrée ( dépendante de la focale utilisée) vous permet de voir et surtout de jouer avec les détails dans votre composition. 

 

Mon conseil : Au lieu de rester le temps nécessaire au déclenchement  l’œil dans votre viseur je vous incite à y rester entre 1 et 3 minutes en balayant sur quelques centimètres la zone autour de votre sujet ( n'oubliez pas de tourner votre bague de mise au point ). Je vous certifie que ce genre d'exercice vous permettra la possibilité de composer votre image de manière géométrique.

 

10/ ACCENTUEZ LE MINIMALISME

Une photo de macrophotographie n'est pas forcément un petit sujet photographié en gros plan. Envisagez que celui-ci n'occupe qu'une infime portion de votre image et vous obtiendrez une histoire photographique car vous aurez inclus le sujet dans son environnement. Une image macro minimaliste percutante doit :

  • être savamment composé
  • avoir un code couleur simple
  • être lisible au premier coup d’œil
  • avoir une lumière cohérente
  • avoir un sujet reconnaissable et suffisamment éclairé.

Le champignon photographié ci-dessous mesurait entre 5mm et 1cm

 

11/ UTILISEZ UNE FOCALE ASSEZ LONGUE

Durant mes 4 années de pratique de la macro et proxy-photographie j'ai pu utiliser des focales estampillées MACRO allant de 50 à 180mm ( avec ou sans multiplicateur !) 

mon constat est sans appel : 

  • Plus longue est ma focale,  meilleur est mon image pour une même scène. il est bien plus facile pour  de jouer avec une profondeur de champ restreinte avec une longue focale.

C'est la raison pour laquelle je préconise un minimum de 100mm sur APS-C et 150mm sur un plein format. 

 

Le champignon ci-dessous  a été photographié avec mon objectif 150mm f/2.8 Macro et un doubleur kenko dg pro300 soit 300mm !

 

12/ STABILISEZ VOTRE VISÉE 

Revers de la médaille quand on utilise une longue focale en macrophotographie, il faut augmenter sa vitesse d'obturation pour éviter le flou de bougé. 2 solutions à ce problème :

  • Choisir un objectif stabilisé ( OS pour Sigma, VR pour Nikon, IS pour Canon ou encore VC pour Tamron) qui vous sera très utile pour des prises de vues à main levée ou activer la stabilisation de votre boitier s' il en est pourvu.
  • Mais si vous voulez éliminer le plus efficacement le fou de bougé c'ela passera par l'utilisation d'un trépied
  • l'utilisation d'une télécommande filaire ou non  éliminera les vibrations dues au déclenchement.
  • L'option du bean bag au sol est une bonne option également.

 L'image représente mon matériel photo, soit mon trépied carbone, mon boitier 5D mark II et l'objectif 180mm f/2.8 Macro OS.

13/  FAITES DES PHOTOS NETTES

L’œil humain recherche dans une image un point d'accroche.

  • Si celui-ci est inexistant alors la photo est loupé et finira à la corbeille ( a moins que cela soit volontairement un parti pris artistique ! ).
  • Si le point de netteté n'est pas fait au bon endroit alors la photo manquera de force et je lui réserverai un sort identique. En effet, il y a des endroits psychologiques ou l’œil va chercher spontanément une zone de netteté telle que les yeux d'une personne ... ou la tête d'un animal !

Ne pas faire de la netteté d'une photo dans vos images une de vos priorités revient à vous couper littéralement un bras ! . Vous pouvez consulter cet article sur le sujet : Optimiser la netteté de vos photos.

 

Bien que cette image ait été réalisé à main levée ( mais à plat ventre avec appui sur les coudes) la mise au point est parfaite sur les yeux de cette petite rainette ... c'est la seule image nette de la série !

 

14/ SOYEZ  HONNÊTE ET EXIGEANT 

Je vais être honnête avec vous, vous ne réaliserez pas de très belles image tous les jours et votre disque dur ne contiendra certainement pas des milliers d'images de grande qualité. A travers cette phrase d'introduction voici la discipline que je m'impose quand je rentre d'une d'une séance de prise de vues :

  • Je tri mes photos avec honnêteté et méthode 
  • j'élimine les photos floues et mal composées même si la photo à une petite chose en plus !
  • Je fais un choix rigoureux sur des prises de vues identiques en analysant l'image en détail.

Une fois ce travail effectué il ne doit me rester entre 3 et 5 images pour une même séance prise de vue même si au départ j'en avais 50, 100 ou 200 !

 

De cette manière l'étape du post-traitement de cette sélection ne sera pas insurmontable. Après ces 4 années de macro-proxy photographie ma bibliothèque lightroom possède moins de 4000 images.

 

 


CONCLUSION

Les points évoqués me sont propres et correspondent à ma manière d'aborder la macrophotographie. Cependant vous pouvez vous en inspirez comme ligne directrice pour trouver votre propre comportement photographique. c'est tout le mal que je vous souhaite !

 

Je vous remercie pour votre lecture,

 

Patrick 



SUR LE BLOG...


Écrire commentaire

Commentaires : 11
  • #1

    rascal (jeudi, 31 décembre 2015 14:25)

    une petite erreur : chez tamron, la stab c'est VC et non USD qui est la motorisation ultrasonique.

  • #2

    PATRICK " marcro art-photographie" (jeudi, 31 décembre 2015 15:01)

    Merci Rascal,
    Correction effectuée.

  • #3

    donlope (lundi, 04 janvier 2016 15:32)

    Merci pour cette mine de conseils...le plus utile pour ma part est le dernier....je ne suis pas assez sélectif!
    Bonne année 2016

  • #4

    Carnet Mathurin (samedi, 09 janvier 2016 19:52)

    Merci pour tous ces points que l'on apprend au fur et à mesure de tes clichés tout au long de l'année, et qui m'ont personnellement fait bien progresser (enfin je crois).
    Pour le point 4, je mettrais un petit bémol : il est plus facile de trouver des sujets aux heures plus chaudes. Même si j'essaye de sortir faire de la macro le matin ou le soir, la recherche des sujets est quand même bien moins aisé. Et même si les insectes sont plus actifs, le fait d'en trouver plus compense la frustration (je trouve).
    Pour le point 7, petite question sur la notion d'épurer son environnement, jusqu'à où tu te permet d'intervenir directement sur ce dernier ?

    Encore merci pour tout et bonne année !

  • #5

    Emmanuel (jeudi, 14 janvier 2016 21:53)

    Excellent article avec de vrais bons conseils pour des photos proxi-macro artistiques. Merci

  • #6

    Lobbo1979 (samedi, 19 mars 2016 20:56)

    article intéressant. Merci pour les conseils.

  • #7

    Van (mardi, 03 mai 2016 07:31)

    Merci pour ces conseils ! Grâce à eux, nous pouvons nous lancer dans la macro ;) avec un tamron 90mm macro, on l'espère...

  • #8

    Patrice Hick (mardi, 03 mai 2016 10:50)

    Enfin de bons conseils d'un connaisseur...après avoir lu tout et n'importe quoi sur le net,cela fait plaisir ! bonne continuation Patrick !

  • #9

    Eric Moussant (vendredi, 17 juin 2016 16:00)

    Patrick bonjour et merci, un grand merci pour toutes ces explications rationnelles & professionnelles - Effectivement, après avoir lu beaucoup de choses sur le net, afin d'apprendre et me faire la main avec mon tamron 90mm f/2.8, je suis plus que ravis cette fois de trouver mon bonheur afin d'apprendre et progresser !
    Encore merci, bravo pour ces photos magnifiques qui font rêver!
    Bien cordialement,
    Eric

  • #10

    France Parcel (samedi, 05 août 2017 03:22)

    Bonjour a vous, je viens de vous découvrir sur internet, je viens du Québec et j'adore faire de la macrophotographie, pour l'instant j'ai la lentille 100mm f2.8L is de canon mais je reste sur ma fin (je ne trouve pas les petite bête assez grosse a mon gout!!)... je crois que vous m, avez donne le gout de m'acheter la 180mm f2.8os de sigma ... merci beaucoup et j'adore vos photos!! Vous m'inspirez!!

  • #11

    marina (dimanche, 22 octobre 2017 16:58)

    Bonjour Patrick,
    Bon, je vous dis tout de suite : j'adore vos photos, vraiment, c'est exactement comme ça que j'envisage ce type de photographie et que j'essaie de pratiquer moi-même.
    Je partage beaucoup de vos conseils (enfin, j'essaie avec mon petit 40 mm nikkor, aps-c, c'est pas toujours facile!)notamment le fait d'intégrer le sujet à une composition générale. Et le flou, auquel je réserve toujours une part non négligeable dans les compos. Merci de votre générosité.