FESTIVAL PHOTO : MONTIER-EN-DER 2015 MODE D'EMPLOI

Le festival de Montier-en-Der est le premier festival photo animalier de France. Chaque année le record de fréquentation est battu. Le festival se déroule sur 4 jours ( du jeudi au dimanche) et c'est un peu plus de 40 000 personnes qui se déplacent pour cet événement national.. C'est un rendez-vous incontournable pour les amoureux des belles images de nature mais aussi pour les rencontres entre passionnées. Je vous propose de revenir en image sur cette édition 2015 qui fût le deuxième rendez-vous de ma vie d'humble  photographe nature   amateur pour moi


LE DÉCOR DE CE FESTIVAL PHOTO

Quand on va à un festival photo ou une grosse exposition on s'attend souvent à voir tous les exposants réunis à un même endroit. Montier-en Der n'entre pas dans cette catégorie. Vous trouverez ici par moins d'une quinzaine de lieux photographiques dédiés à la photographie animalière. Les différents sites sont parfois éloignés de plus de 10km donc impossible de tous les visiter à pied mais l'organisation du festival a tout prévu : des navettes gratuites.

Montier-en Der est une petite commune d'environ 2000 habitants  situé en Haute -marne en région Champagne-Ardenne. Quand arrive l'heure du Festival annuel c'est toute une ville qui se met en ébullition pour notre plus grand plaisir.

A travers ce court billet illustré je vais vous faire découvrir tout ce qui fait fait charme de ce Festival. Cette année le thème Urgence climat était à l'honneur.

LA CAISSE

Tout d'abord avant de pénétrer sur l'un des sites du festival il va falloir passer à la caisse. En effet le Festival n'est pas gratuit : 15€ pour une journée ( 9h00-19h00). Un tarif dégressif sur les 4 jours est proposé à tous les passionnés De mémoire je crois que les 4 jours reviennent à 45€. A la caisse principale il vous sera remis alors votre KIT MONTIER :

  • Un sac kraft contenant le plan des sites, des offres promotionnelles sur des équipements disponibles ici mais aussi des brochures illustrant les plus belles photos animalières de ce festival.

Afin de vous promener sur tout le parcours du festival on vous remet également un bracelet qu'il faudra montrer à chaque entrée dans un nouveau site. J'ai un peu l'impression de retomber à ma naissance ...

Voici une partie du contenu de la pochette que vous aurez à l'entrée du hall principal. 

Le premier fascicule que vous allez ouvrir sera certainement le dépliant du plan complet du festival ainsi que la liste récapitulative de chaque exposant de cet événement. Pour ma part il ne m'a pas quitté de la journée. 

 

Avant d'arriver à cette caisse qui est installée sur le site du COSEC vous descendrez une allé bordée d'un côté tout ce qui se fait de mieux en nourriture non allégée régionale et de l'autre de superbes panneaux de photographie animalière.

 

LES THÉMATIQUES DES SITES

Comme dit plus haut ce ne sont pas moins de 15 sites qui sont à visiter durant le festival . Les sites sont répartis de la manière suivante : 

  • En Fonction du sujet de la photographie ( oiseau, macrophotographie, mammifère)
  • Le matériel
  • Les associations, les éditeurs, les voyagistes, les agences photos
  • La thématique du Festival
  • Les exposants grands formats.

N'expose pas qui veut à Montier-en-Der. les candidatures sont à envoyer avant fin janvier. Seul le comité du festival donne son aval et place les exposants.

 

 

Le plus confortable et la manière la plus commode pour se déplacer sur le site du festival est de laisser son véhicule sur sa place de stationnement et de profiter gracieusement des moyens de locomotion offerts par le festival. En effet plusieurs camionnettes avec chauffeur sont mises à disposition. le rythme de passage aux différents arrêts est d'à peu près toutes les 15 minutes. Un numéro est même à disposition pour venir vous chercher !

 

 

Etant donné que vous n'êtes pas limité ou enfermé dans un seul lieu vous avez tous loisirs de vous restaurer ou vous voulez. Que ce soit dans les salles du festival ou auprès des commerçants à l’extérieure. Pour information le tarif des  sandwichs ne sont pas majoré pendant le festival !

 

La suite de cet article sera consacré à l'illustration des différents lieux du Festival.

 

LE COSEC ( hall principal )

Ce Hall est souvent le plus rempli car il réunit aux même endroits des photographes de talents qui exposent leurs œuvres souvent en grand format mais aussi des voyagistes qui proposent de vrais safaris photos natures, les rédactions de magazines photos natures et beaucoup d'autres intervenants liés à la nature.

J'aime découvrir le travail de nouveaux photographes. Je ne dis pas que je les ai tous aimés mais je suis content d'avoir fait quelques belles découvertes.

 

Ce hall est donc un vrai espace d’échange entre professionnel et amateur passionné. Vous trouverez également dans ces murs  plusieurs conférences sur des sujets d'actualité.

 

LES MAXI-FORMATS

Ya pas à dire des formats de plus de 1 mètres c'est quand même très très beau ! Certains de ces tirages datent de l'ère argentique. 

LES EXPOSITIONS EXTERIEURES

Le festival de Montier-en Der à la particularité d'avoir installé dans toute la ville de grandes expositions extérieures. Que ce soit sur le parvis de l'église, au milieu d'un haras, ou dans la cour d'une école tout est réuni pour vous faire vivre un bon moment photographique.

EXPOSITION PHOTO A L'EGLISE

C'est dans ce site grandiose que sont exposées les plus belles photos de photographie animalières. Les photos proviennent du célèbre concours WPY.

Un vrai spectacle pour les yeux, on peut mesurer la ténacité et la patience qu'il aura fallu pour réaliser un bon nombre de ces photos.

 

LE COIN DES MACROPHOTOGRAPHES

 

J'ai forcément un petit clin d’œil pour la thématique de cette salle tant la la macrophotographie occupe une place importante dans mon quotidien.

 

UNE AUTRE VISION ARTISTIQUE DE LA PHOTOGRAPHIE NATURE

 

La photographie animalière a cette particularité de posséder plusieurs facettes. En effet la photographie de nature à un potentiel créatif énorme et certains photographes l'ont ben compris.

 

DU COTE DES OISEAUX ... ET DES COLLEMBOLES.

GIFFAUMONT 1ER PARTIE

Le site de Giffaumont est le site le plus excentré du festival en étant à environ une quinzaine de kilomètres du centre ville de Montier.Cependant la navette ne mettra qu'une dizaine de minutes pour vous rendre à cet endroit. C'est ici que vous trouverez en outre le gymnase qui accueille tous les exposants de matériel. Nous en reparlerons un peu plus tard dans cet article.

Avant d'arriver au gymnase vous pourrez admirer les expositions sur le port ( photo des anciens lauréats du concours Melvita awards) ainsi que les expositions de 5 auteurs ( dont je fais partie !) de la fédération française de photographie et d'autres grandes associations photos.

 

GIFFAUMONT 2EME PARTIE

Lieu incontournable de beaucoup de visiteurs : le site des exposants matériel. C'est un endroit très fréquenté car il offre de nombreux service tels que :

  • L'achat du matériel à prix salon
  • Le prêt de matériel ( téléobjectif, boitier contre une simple carte d'identité)
  • Nettoyage capteur
  • Conférence des ambassadeurs des marques
  • Visualisation grandeur nature des produits spécifiques à la photographie animalière ( tente affût, filet, camouflage divers, etc ...)
  • Echange avec les distributeurs spécifiques de cette discipline.

Pour toutes ces raisons et surement d'autres le site Giffaumont est un passage obligé. Pour ceux qui sont venu en 2015 il y avait dans les arbres aux abords du gymnase plusieurs hiboux moyen duc.

CONCLUSION

A titre de conclusion je vais vous énumérer synthétiquement les raisons qui doivent vous faire venir au festival de photographie animalière à Montier-en-Der.

 

 

  1. C'est le plus grand festival de photographie animalière de France
  2. Voir de très belles images de nature
  3. Voir de très grandes images de photographie de nature
  4. Donner envie de faire imprimer ses propres tirages
  5. Discuter/ échanger avec les photographes dont on admire le travail photographique
  6. acheter des tirages et avoir une dédicace de l'auteur.
  7. Voir tous ses potes Facebook
  8. Participer à des conférences de qualité sur la photo et l’environnement
  9. Acheter du matos à prix Salon
  10. Faire nettoyer son capteur
  11. Se faire prêter un objectif à 15 000€
  12. Faire de nouvelles connaissances ou découvertes passionnantes
  13. Une bonne sortie du dimanche
  14. Faire du démarchage auprès des agences photos
  15. S'inspirer 
  16. Partir en voyage photographique

 

 

 

 

N'oubliez de visiter le site du Festival qui vous donnera de manière très détaillée toutes les informations dont vous avez besoin : Le site du Festival

 


A bientôt,


Patrick



SUR LE BLOG...


Écrire commentaire

Commentaires : 0