Fil rouge Résolution photo 2015 : Episode 2

Bienvenue dans ce deuxième épisode du suivi de mes résolutions photos. Je rappelle à ceux qui prendrait le train en route que cette série d'articles mensuels est censé retracer l'évolution ... ou la non-évolution de ma pratique photographique. Une passion qui je le souhaite prendra au fil des mois de plus en plus d'ampleur.

Vous pouvez retrouver ici les articles précédents de la saison :

Réflexion et résolution photographique 2015

Fil rouge résolution photo 2015 épisode 1

Sommaire de cette seconde édition :

1 Travailler son image  sur internet

 

 Mon site internet

Opération référencement naturel

Point facebook

 

2 Se former et s'informer

 

3  Les concours photos 

 Festimages nature 7

 International garden photographer of the year

 

4  Agence photos 

mon espace photographe

 

5  Découverte et prise en main du Sigma 180mm f/2.8 OS

 

6 Conclusion

 

 

 

 

 

 

LIENS UTILE 

Tout apprendre sur le langage internet :

Open classrooms

 

Cms utilisé pour mon site

Jimdo

 

Le site de Patrick Delieutraz

L'atelier du tirage.com

 

Le blog de Joelle Verbrugge

Droit & photographie

 

Le nouveau site de droit à l'image

Jurimage

 

 

 

 

 

 

 

Résolution photo 2015 : épisode 2

Ce billet traitera outre des actualités photographiques, de toutes les actions visant à promouvoir cette activité activité. Certains paragraphes pouvant être développés dans un livre entier, j'ai volontairement aborder ces sujets de manières synthétiques afin de rendre ce billet plus digeste.

1 Travailler son image "Nature" sur internet

Le site : Patrick Goujon Photographie

Pour me démarquer des autres sites de photographes nature ( ou autres photographe tout court ) j'ai conçu grâce au logiciel adobe illustrator une nouvelle charte graphique  et acheté mon propre nom de domaine ( www.patrick-goujon.fr).

 

Pour concevoir ce site je me suis tourné  vers la solution JIMDO. JIMDO est un CMS qui permet dans un premier temps de concevoir rapidement un site internet sans mettre les mains dans le code html. Seul la version payante à partir de 60€/an permet d'avoir son propre nom de domaine.

 

C'est vrai ! je ne connais pas Wordpress et sa horde de plugin de personnalisation mais je recommande Jimdo pour celui qui veut :

  1. Profiter d'un système tout en un ( boutique en ligne comprise)
  2. Ne pas se préoccuper de la sécurité de son site.
  3. Avoir une interface relativement intuitive et une prise en main rapide
  4. Profiter d'une vrai communauté d'entraide ( 12 millions de site dans le monde)
  5. Profiter d'un système souple ( personnalisation )
  6. Un SEO performant ( Référencement Naturel)
  7. Une adaptation de son site sur les smartphones

Bien que ce site soit relativement récent, cela fait 4 ans que j'utilise cette solution. J'ai appris sur internet les bases du langage html ( merci open classrooms) et j'ai pu ainsi ajouter quelques fragments de codes pour rendre mon site un peu plus personnel et dynamique. Qu'en pensez-vous ?

 

 

Opération référencement naturel

Le référencement naturel est la dictature gratuite  que l'on s'inflige pour être bien vu par le bon gros géant google. Ce travail de longue haleine est obligatoire pour celui qui veut être bien positionné dans les résultats de recherche sur des mots-clés cibles pré-définis.

 

En ce qui me concerne, les mots-clés de mon site "Patrick goujon photographie" pour lesquelles je souhaite être trouvé sont : photographe nature, photographe animalier, macrophotographie, blog photo ... etc

J'ai pu définir une liste de 15-20 mots-clés sur mon domaine d'activité et sur les demandes les plus plébiscités des internautes grâce à Google Adwords et son outil de planification ( gratuit).

 

Je débute dans l'optimisation de mon site internet et je n'ai pas de conseils pointus à donner à celui qui veut optimiser gratuitement  le référencement de son site photo.

Néanmoins je vous conseille mes 2 sources d'inspirations :

 

Le livre d'Isabelle Canivet pour améliorer son référencement naturel.

 

Les articles du staff JIMDO pour optimiser facilement son site internet : Le SEO par Jimdo


Le principe que j'ai retenu à ce jour pour garantir un meilleur référencement web est celui-ci :

 

Un contenu de qualité  parsemé de mots-clés structurés par des titres contenants eux mêmes certains mots-clés en adéquation avec ceux contenu dans les paragraphes. 

 

C'est donc une affaire à suivre dans le temps ...

 

Ma page Facebook

Ma page Facebook est le relais privilégié de mon site internet et en particulier mon blog.

 

Aujourd’hui ce sont un peu plus de 700 personnes qui ont choisi de suivre ma production photographique.

 

Je revendique sans tabou ni orgueil mal placé ma volonté de fédérer autour de cette page le plus de personnes passionnées de photo nature.


Certains n'aimeront peut être pas cette nouvelle approche quantitative ou  mon orientation moins désintéressé de percer dans le milieu très vaste de la photographie dit nature ( on s'arrange tous un peu comme on veut de ce terme générique). A ces même personnes je renouvelle ma volonté de transformer un tant soit peu cette passion qui a envahi mon quotidien en vrai travail !

 

Si je décide d’élargir la diffusion de mes images, j'augmente en complément de cette affirmation mon exigence photographique. Je suis d'ailleurs impressionné de la part de certains photographes animaliers  amateurs ou pros de la quantité d'images produite ... en termes de qualité ou pas.

 

Que l'on ne se trompe pas j'aimerai toujours échanger/ partager autour de la photo en général avec ces contacts ( ami(e)s ?)  qui restent trop souvent virtuels. Mais aujourd'hui je souhaite démocratiser encore plus ma vision photo nature ( avec son éthique) à travers ma production photographique.

 

Je créerai vraisemblablement comme beaucoup une e-boutique pour la vente en direct de mes tirages photos mais c'est  un autre véritable projet que j'ai dans la tête ...


Pourquoi partager ces informations ?

 

Ces longs monologues qui j'espère seront enrichis de vos commentaires, resteront quoiqu'il arrive comme le témoignage d'un gars qui voulait concilier sa passion et un travail pour permettre à sa famille et  lui-même de vivre normalement. 

 

Je suis persuadé que je ne suis pas seul dans cette aventure. Au risque de recevoir des critiques plus ou moins agressives ( si elles sont constructives pourquoi pas, mais s'il vous plaît mettez y la manière) j'ai choisi de traverser cette aventure de manière non silencieuse pour profiter de tous ceux qui choisissent de partager aimablement leur expérience. Un peu commence l'essence même de cette série sur mes résolutions 2015.

2- Se former et s'informer

Le droit dans la photographie

Pour celui qui s’intéresse un tant soit peu au droit dans la photographie, il y a un livre et un nom que vous avez forcément entendu ou vu et qui reviens en boucle.

.

Joëlle Verbrugge, avocate, photographe et auteur entre autres du livre vendre ses photos nous fournit une montagne d'informations indispensables pour celui qui veut vendre ses photos bien sur, mais également toute la réglementation que vous pourriez vous poser pour entrevoir cette profession.

 

Ce livre que j'ai lu et recommande se lit vraiment très très bien. Des paragraphes bien structurés et des recommandations illustrées font de cet ouvrage une vraie référence pour moi. J'y reviens d'ailleurs périodiquement dés que j'ai l'hombre d'un doute. 

 

Vendre ses photos en est à sa troisième édition et est sorti en 2013. Sa réactualisation est prévue pour 2015 d'après les nouvelles de l'auteur sur son blog : Droit & photographie.

 

Parallèlement à tous ses métiers Joëlle Verbrugge interviendra sous la forme d'article complet dans le  nouveau site dédié au droit dans l'image : Le site Jurimage

 

La profession d'artiste photographe

En parallèle du livre de Joelle verbrugge je me suis lancé dans la lecture de cet ouvrage : Artiste Photographe de Fabiène Gay jacob Vial.

 

Ce livre s'adresse à tous ceux qui désire vivre de leur passion. Pour le peu que j'en ai lu ce livre traite de manière uniforme la photographie artistique et commerciale.

 

Et comme toujours ce livre met en garde contre les préjugés de la profession aux apparences faciles.

 

Je vous en parlerai de manière plus approfondies le mois prochain.


conclusion de cette dévorante boulimie d'informations photographiques

 

Vous l'aurez compris je ne conçois pas de se lancer dans une aventure sans mesurer tous les tenants et les aboutissants ( Qu'est-ce que j'aime cette expression). Que l'on soit dans un domaine  technique comme le langage internet, le webdesign ou le référencement ou bien dans le vaste domaine juridique avec l'indécision du choix d'un statut, j'aime savoir où je mets les pieds.

 

Toutes ces ingurgitations d'informations ( prière de s’arrêter avant toute indigestion) seront les garants de la réussite de ma future aventure. 

 

Je prends mes décisions un peu comme la manière dont je photographie les insectes. Je tourne autour du sujet, je juge l'avant et l'arrière plan, je pose le matériel ... et je fais des essais.

 

Et vous ?

 

 

3- Les concours photos

Le concours Festimages Nature

Le mois de février 2015 est devenu un mois important pour moi : j'ai remporté la première place du concours international Festimages Nature dans la catégorie Macro Europe avec une image prise en février 2014 " El Gecko". Ce concours a reçu plus de 4000 participations toutes catégories et pays confondus. Ce prix a également une saveur particulière car ma première participation à un concours photo animalier était Festimages nature en 2013. Autant dire que c'était hier ...

 

 

N'ayant pu me rendre sur place pour raison personnelle à la cérémonie de remise des prix, quel plaisir d'avoir reçu ce simple coup de téléphone de Yves Chauvin ( Organisateur et concepteur du Festival Festimages Nature) pour échanger quelques instants sur ma participation. Bref vous l'aurez compris, un prix qui fait chaud au coeur !

 


Que dire de la récompense ? Sinon quelle sacrée récompense ! 12 tirages d'art d'une valeur de 600€ offert par Patrick Delieutraz ( sa page facebook )et l'atelier du tirage.com ( Le site ). Un personnage que je connais seulement de manière très éloigné ( comme beaucoup d'amis Facebook), et avec qui il me tarde d'échanger plus concrètement.

J'ai souvent mis en avant l'aspect ou la barrière financière dans l'évolution de sa pratique  photo. Aujourd'hui j'entrevois la possibilité de monter une exposition photo thématique avec ... 1 an d'avance !

 

Le concours International garden photographer of the year

Nous sommes aujourd'hui le 22 février 2015. On m'avertit par messagerie que sur le site DP PREVIEW les résultats du concours anglais " International garden photographer of the year" viennent de tomber.

 

C'est officiel les membres du jury ont discerné la première place de la catégorie vie sauvage à mon image " pastel of empuse" représentant une empuse dans sa forme larvaire appelée plus communément Diablotin.

 

Ce concours qui en est à sa huitième édition prend un peu plus d'ampleur chaque année, c'est normal vous me direz avec la démocratisation ( ou banalisation de la photo de nature).

 

Information sur l'image :

J'essaye quand cela est possible de soigner mon cadrage, il s'agit ici d'une image non recadrée d'empuse dans son milieu naturel.

Afin d'être totalement honnête avec vous je vous informe ( ou je confirme ce que vous pensez !) que le sujet à été déplacé de son support initial pour cette prise de vue. 

Le sujet photographié ici pendant 5 à 10 minutes a été installé uniquement a la fin des réglages techniques et de son cadrage final. 

L'aspect brumeux a été obtenu en photographiant le diablotin à travers un buisson en pleine journée. Le contre jour trop violent sur l'insecte a été partiellement gommé par l'apport de lumière d'une torche led calibré à la lumière du jour. 

Le rond lumineux dans le bokeh est dû à la réverbération du soleil sur un végétal clair.

ATTENTION

Ne ratez plus aucun concours grâce mon tableau des concours photos les plus populaires en France et dans le Monde.

Le prestigieux concours du Wildlife photographer of the year et son petit fère le GDT cloture entre la fin février et la début mars.

4- Agence photo BIOS : Mon espace photographe

Je ne vais pas m'étendre très longtemps sur la création de mon profil au sein de l'agence BIOS mais je voulais simplement partager avec vous cette page. L'avenir nous dira l'évolution de cette aventure en agence.

 

Quoiqu'il en soit un contrât exclusif de vos images pour 5 longues années ça fait quand même réfléchir !

 

Ce sont à aujourd'hui 37 de mes clichés qui figurent dans cette agence. Bien que le mode de transfert par FTP ne me soit pas vraiment ergonomique, les échanges de mail sont très cordials ... voir amicales.

 

 

5-Découverte de l'objectif Sigma 180mm f/2.8OS

L'objectif macro photo ultime

Sorti en 2012, cet objectif a fait beaucoup de bruit à sa sortie à cause de sa spécificité. C'est le seul objectif au monde à offrir une focal de 180mm avec une ouverture de f/2.8. Cet objectif macro est également stabilisé.

pour tous ceux qui étaient restés par dépit sur la focal 150mm de la même marque pour la sacrée  ouverture à 2.8, le mal est réparé ! On peut s'apercevoir de nos jours que la pratique de la macrophotographie a évolué. On parle aujourd'hui beaucoup plus de proxy photographie que de la vraie macro photo à échelle 1:1. C'est pour cette raison que cet objectif est l'arme absolue pour le proxy photographe bien qu'il soit également possible d'atteindre le rapport 1:1 à 47cm de distance. Mais cela suffit-il à devenir le compagnon qui sera vissé à demeure sur votre reflex.

 

 

Des caractéristiques " macro " 

Il faut bien l'avouer  cet objectif boxe clairement dans la catégorie poids lourd des objectifs macro avec un poids de plus de 1,6kg et une longueur de 20cm hors pare-soleil.

Prenez bien soin d'étudier ses caractéristiques avant de vous lancer dans un achat de cette "envergure".

 

Personnellement le poids ne me dérange absolument pas. Comme mentionné dans d'autres billets ma pratique de la macro/ proxy photographie se fait essentiellement sur trépied même si l'ajout de la stabilisation peut entrouvrir certaines portes.

 

Rien ne remplace le confort d'appréciation de la zone de netteté avec la fonction liveview en position X10.

 

Il faut bien sur que le sujet se prête à ma pratique : cela s'appelle faire des choix macro photographique !


Si le poids n'est pas un inconvénient, la taille de la bête est pour moi un handicap lors de mes sorties photos nature. Mon sac dédié à la macro photo dans lequel est toujours disposé mon fidèle 150mm f/2.8 macro est un sac d'épaule Crumpler.

 

Hors les dimensions de ce nouveau objectif m'oblige à sortir de mes habitudes en me forçant à passer au sac à dos ( Flipeside 400 de chez lowepro). 

 

Premières images macros réalisées au Sigma 180mm f/2.8 OS

 

J'écrierai prochainement dans un billet bien à part  toutes mes impressions et conclusion sur l'utilisation terrain de cet objectif macro hors norme..

 

On est en 2015 et j'ai l'impression que ce matériel spécifique macro est tombé dans l'oubli. Je compte bien en 2015 lui redonner ses lettres de noblesse. Encore une affaire à suivre.


Conclusion


En guise de conclusion ce mois-ci je dirai que le mois qui vient de s'écouler et celui qui va suivre est placé sur la collecte d'informations. C'est à partir de ces mêmes informations que je déciderai au plus tôt ma véritable orientation.


Vous ?

Vous souhaitez me donner un conseil, m'avertir ou tout simplement m'encourager, n'hésitez pas à intervenir dans les commentaires de cet article.


J'aime cet article ...

Et je le partage !


Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    CARNET Mathurin (dimanche, 01 mars 2015 21:39)

    Merci pour ce point d'étape, c'est impressionnant de voir toute l'énergie que tu met et surtout le travail de fond qu'il y a derrière tout ça. Toujours intéressant de voir un peu "l'envers du décors".
    Hâte de voir la "saison" recommencer, en espérant que tu profites de ces billets rétrospectifs sur le mois pour nous présenter un peu tes sorties avec tes objectifs en terme de clichés.

  • #2

    Julien (dimanche, 03 mai 2015 00:04)

    Je suis impatient de lire ton billet sur le Sigma, j' hésite à remplacer ma version f3.5 par celui-ci...
    Tes 2 photos en exemple sont magnifiques, bcp de douceur en arrière plan et à la fois très nettes.