SALON DE LA PHOTO : POURQUOI ON Y VA ?

Tous les ans elle revient, elle fait partie des 4 rendez-vous incontournables du monde de la photo, et pourtant ! 

Tous les ans, on à droit  sur les réseaux sociaux et autres commentaire entre amateurs de club  photos que cette rencontre n'est que commerciale et que les nouveautés ne le  sont plus depuis bien longtemps déjà !

Profitant d'être invité par la société Sigma à faire la présentation de mon travail photographique je me suis investi d'une mission supplémentaire : révéler sans tabou tout ce qui se passe vraiment dans ce bâtiment !

AUX PORTES DU SALON DE LA PHOTO

Durant les 3 jours de mon séjour pour cette grande messe il a fait une véritable météo estival. C'est donc sous bonne température que le tramway s'ouvre à porte de Versailles et déverses toutes les 5 minutes ses dizaines de voyageurs en direction de la précieuse structure. La quasi-totalité des personnes se rendant au salon est munie d'invitation offerte par les sites internet du secteur. La file d'attente menant à la caisse est d'ailleurs souvent déserte.


1 - ON VA AU SALON DE LA PHOTO POUR LES MARQUES

Quand on va au salon de la photo à Paris on y va avant tout pour aller à la rencontre des marques. Voir les stands démesurés des ténors de la discipline( plus de 300m2 pour le stand Canon) . On y va aussi bien sur pour faire joujou avec des objets que l'on n'e s’acheta probablement jamais. Mais quelle sensation de shooter avec un 500mm à 15000€ ... et puis après je me dis que de rester à la macrophotographie ce n'est  pas plus mal !

Il ne faut pas oublier que le salon de la photo regroupe tous les professionnels de l'image donc à côté des inévitables appareils  photo vous trouverez également les fabricants :

  • D'imprimantes
  • de moniteurs
  • de papiers d'impressions
  • de sonde de calibrage
  • de caméra sportive
  • de drones
  • de tablettes tactiles

Il ne faut pas oublier tous ces fabricants plus modestes qui commercialisent tous les accessoires photos utiles et astucieux.


2 - VOIR DU MATÉRIEL PHOTO

Si vous n'avez pas de FNAC à proximité de chez vous je comprends que cette raison puisse vous pousser à venir jusqu'au salon, sinon pour les autres vous ne verrez pas grand chose d'autres que les étals des spécialistes du genre sauf peut être si vous êtes amateur de gros téléobjectifs photo. Dans ce dernier cas veuillez passer à la raison N°3 !


3 -  ESSAYER DU MATÉRIEL PHOTO

Venir au salon de la photo peut être une étape avant de vous décider à acheter tel ou tel objectif ou appareil photo. Certes on ne peut pas se faire un avis objectif ( sans jeu de mots !) sur les performances d'un équipement en quelques minutes mais je vois 2 grandes raisons à le faire quand même :

  1. l'adéquation d'un utilisateur à son matériel à ce côté subjectif qu'il ne faut pas négliger. Communément appelé première impression et au-delà de la qualité même de ces matériels, faîtes confiance à votre ressenti car si vous n'êtes vraiment pas à l'aise pour quelques raisons que ce soit pour risquerez de devoir supporter ce malaise pendant longtemps. On ne change pas de matos toutes les semaines.
  2. Le salon est aussi l'occasion de toucher ( encore une fois) à inaccessible en manipulant les gros téléobjectifs à plusieurs milliers d'euros qui souvent absent dans la vitrine des commerçants. Les grands téléobjectifs sont souvent la première image qui vient à l'esprit quand on vient pour essayer du matériel au salon de la photo à Paris mais ne passez pas également à travers les superbes objectifs Zeiss, le matériel mythique Leica, les écrans graphiques, les drones ... Alors faîtes vous plaisirs !

5 - PROFITER DES ANIMATIONS

Le salon c'est une ambiance rythmée par des animations offertes par les fabricants pour capter les visiteurs sur leur stand et pourquoi pas les convertir en potentiel acheteur. Mais au-delà de l'intérêt économique évident il ne faut pas bouder ce panorama de divertissement. Les animations sont variées et parfois véritablement inédites.

Voici quelques animations non exhaustives :

  • Le Nikon 360 : Se faire photographier par 50 reflex haut de gamme en sautant pour ensuite donner l'illusion d'un traveling 360°. Effet garantie
  • Prendre la pose sur les stand de grands magazines photo
  • Participer à des salons privés en groupe restreint pour en profitant de conseils individuels.
  • Voir des démonstrations sécurisées de vols de drones.
  • des démonstrations d’accessoires photos tel que les sangles de portage de reflex etc ...

6 - ADMIRER DE BELLES IMAGES

J'ai pu découvrir de belles images au salon de la photo de 3 manières différentes :

  1. Chaque année le salon de la photo organise un concours un peu particulier qui vise à découvrir de nouveaux talents photographiques. Les lauréats sont exposés en bonne place au milieu du salon avec leurs œuvres respectives. Cette année ce sont Bruno Mercier et Balint Porneczi qui ont été récompensé.
  2. La deuxième manière d'admirer des œuvres originales est de se rendre dans la partie du salon réservé à celles-ci. Dans cet endroit déconnecté temporairement des stands commerciaux pour pourrez admirer des photos de caractères mais aussi échanger parfois avec leur auteurs.
  3. Les marques ont aujourd’hui leur ambassadeur et vous pourrez donc admirer logiquement le travail photographique de ces professionnels  sur le stand des marques. Au-delà de l'appartenance de ces photographes associé à leur marque Je connaissais certains de ces photographes ( de nom bien sûr !) mais d'autres furent d'agréables découvertes ! Je prône l'inspiration photographique par la curiosité à visiter les images d'autres photographes. 

7 - DÉCOUVRIR DES NOUVEAUTÉS 

La photo innove sans cesse et même si souvent ce ne sont que des améliorations de ce qui existe déjà on peut découvrir quelques vraies nouveautés au salon de la photo. Pour moi les 2 produits atypiques au salon de la photo qui ont rencontré un vrai succès auprès des visiteurs sont le DXO one ( appareil photo d'une qualité remarquable qui vient s'ajouter à votre Iphone) et la Caméra Theta de chez Ricoh.

Ces 2 produits ont été mis en relief par de vrais shows démonstratifs  lors de plusieurs conférences quotidiennes avec des professionnels de l'image reconnus.


8 - MONTRER SON TALENT PHOTOGRAPHIQUE AUPRÈS DES PROFESSIONNELS

Comme je l'ai déjà mentionné plus haut le salon de la photo à Paris regroupent de vrais professionnels et si le salon a vocation à proposer des choses aux visiteurs vous pouvez vous aussi montrer votre production photographique. C'est ce que j'ai choisi de faire en toute humilité !

 

Mais comment cela se passe ?

plusieurs solutions s'offrent à vous, voici quelques pistes :

  • Certains magazines photo proposent de réserver des créneaux horaires ( inscription sur leur site internet) de lecture de portfolio par tranche de 20 à 30 minutes . C'est le cas par exemple de Réponse Photo.
  • La même choses est organisé par de grands sites internet. A la clé une critique photo, et peut être même une mise en avant de votre travail sur leur Blog. A la suite de la lecture de mon portfolio auprès d'une rédactrice de Focus numérique au salon je me suis vu publié au sein de leur blog sous la rubrique INSPIRATION PHOTO
  • Certains magazines vous proposent également la lecture de votre portfolio et  leurs critiques sans rendez-vous préalable. Cependant attention au temps d'attente qui peut sérieusement s'allonger. Autant j'ai été accueilli très rapidement et très cordialement sur le stand de Chasseur d'images, autant ce fût le contraire total sur le stand de Compétence photo. Apparemment la compétence respect ne fait pas partie de leur éventail ... du moins au salon ! Bref vous l'aurez compris je boycotte !
  • Les lectures de portfolio collectives. C'est le cas de la Nikon school qui proposait à heure fixe en fin de journée des sessions collectives en salon privé. Je ne pourrais malheureusement pas vous en dire plus car je n'y ai pas participé personnellement.
  • Et enfin le culot ! Charge à vous de faire preuve d'audace tout en étant cordiale pour pouvoir partager vos images. C'est également la voie que j'ai choisie ! Se priver de cette manière c'est véritablement occulter la moitié de son potentiel de diffusion.

9 - PARTICIPER A DES CONFÉRENCES  PHOTOS

Ce point me tient particulièrement à cœur pour 2 raisons. La première est évidente car j'ai été invité moi-même sur le stand Sigma à présenter mon travail photo. Une expérience enrichissante dans laquelle j'ai compris que j'aimais autant présenter mes images qu'expliquer la prise de vues sans tabou ni secret. Voici quelques images de cette conférence qui a réuni pendant plus d'1 heures un nombre de spectateurs impressionnant ( au-delà de mes espérances, même si apparemment une personne semblait avoir sommeil :) !  ).

J'en déduis donc en mettant de côté mes propres images que la macrophotographie fait preuve d'une belle dynamique.

Conférence personnelle mise à part, les conférences ont été nombreuses et variée. J'y ai personnellement pris mon pied !

 

Est-ce qu'on apprend vraiment  quelque chose durant ces conférences ?

 J'étais sceptique avant ce premier salon, mais j'ai assisté à des conférences de grande qualité je dois reconnaître.  mon apprentissage durant le salon s'est faite sur le témoignage et l’expérience personnelle des intervenants professionnels.

Il y en a pour tous les niveaux : débutant, amateur expert ou pro. beaucoup de sujets ont été abordé tels que : 

 

  • Bien choisir son papier pour un tirage
  • Fabriquer ses accessoires studio
  • Le droit à l'image
  • les retouches avec photoshop/ lightroom
  • Les stratégies de sauvegarde
  • La photographie avec un drone
  • Intervention de Quentin Caffier, Cécile Cée ou encore Kyriakos Kaziras pour le stand Canon
  • Les ateliers photo studio de peter Allan sur le stand Sony
  • La photo de cinéma avec Christophe brachet
  • Les reportages photo avec Eric Lafforgue
  • Le webmarketing pour photographe
  • Les conférences pour bien débuter avec son appareil photo dédié aux grands débutants
  • Etc ....

 

Participer à des conférences qui ne sont pas forcément dans votre domaine de prédilection peut véritablement selon moi élargir sa vision de ce que l'on sait sur la photographie.  S'ouvrir à d'autres horizons photographiques permet toujours selon moi de mixant au sein du même image des courants photographiques différents.


En mettant de côté l'art photographique je vous encourage également à suivre les conférences sur le droit en photographie qui vous permettront d'évoluer en toute conscience dans notre société bien compliquée.

LE PLANNING DE QUELQUES CONFÉRENCES PHOTOS

 

J'avais parlé un peu plus haut des ambassadeurs engagés par les grandes marques. Leurs portrait sont fièrement accroché au devant des stands avec une succincte présentation. Je vous encourage à aller voir leurs travaux car ces gars là , en plus d'être bien sympa sont carrément bourrés de talents.

 

LES CONFÉRENCES EN IMAGES

Retrouvez ici les images de plusieurs conférences qui ont eu lieu pendant ce salon de la photo à Paris en 2015. Vous reconnaîtrez les stands Sony, lumix, Sigma, Canon, Nikon mais aussi Compétence Photo, Profoto et bien d'autres ...


10 - ALLER A LA RENCONTRE DE NOS MAGAZINES PHOTOS PRÉFÉRÉS 

Tous les grands magazines du monde de l'image sont présents et disponibles sauf bien sur C...  P.... mais là bien sur je ne parle que d'une seul personne ! Au programme de ces stands :

  • lecture de portfolio
  • Prix abonnement spécial salon
  • achat d'ancien magazine
  • vente de petits accéssoires photo

11 - DÉCOUVRIR ET PROFITER DE TOUS LES SERVICES PHOTOS

C'est en parcourant les allées du salon de la photo que j'ai vraiment pris conscience de la multitude des activités proféssionnel liées à ses propres images :

 

  • Découverte des nouveaux procédés d'impressions
  • Faire un livre photo au salon
  • Se faire tirer le portrait dans des photomatons spécial salon
  • Personnaliser ses supports pour héberger ses images ( boite, clé USB ...)
  • Créer un site spécial photographe et vendre ses œuvres facilement.
  • Faire nettoyer le capteur de son appareil photo.

 


12 - RENCONTRER DE JOLIES MODÈLES ET HOTESSES

Sous ce titre racoleur c'est un faîte les hôtesses du salon sont belles tout comme les modèles féminins mis à disposition pour les animations shooting studio photo. Je vous laisse venir sur l'éditions 2016 pour confirmer mes dires.



13 -  SE RESTAURER, ACHETER DU MATÉRIEL ET DES LIVRES

Quand on mange au salon de la photo c'est parce que c'est une nécessité ! J'avoue avoir été déçu pour un événement de cet ampleur voir le peu d'espace proposé à la restauration dans ce salon. Mais si vous n'êtes pas content rien ne vous empêche de sortir à l’extérieur, un tampon apposé par la sécurité vous permettra de revenir sans repasser par la caisse ( si vous n'avez pas d'invitation).

 

A SAVOIR : 99% des stands d'appareils et d’accessoires photos sont uniquement là pour faire leur promotion ! ILS NE VENDENT RIEN DIRECTEMENT ! heureusement il y à dans le fond du salon des enseignes spécialisés tels que Cirque ou la FNAC qui transforment l'essaie pour vous permettre d’acquérir au plus vite l'objet sur lequel vous avez flashé !

 

Un espace librairie est également présent et regroupe un bon nombre de bouquins qui pourrait vous satisfaire dans votre pratique !

 


CONCLUSION

Ce baptême du salon de la photo 2015 aura été très positif. Certes j'étais en mode découverte mais les différents contacts humains entre photographes pros ou amateurs, simples inconnus, rédacteur de magazine, fabricants ont été dans la plupart des cas très enthousiasmes. 

Au-delà des personnes m'as-tu-vu j'ai partagé cette expérience avec des personnes passionnées et passionnantes avec de véritables sensibilités. 

la petite présentation de mon travail sur le stand Sigma m'a autant apporté son lot de stress que le plaisir d’échanger. J'ai découvert avec les dirigeants de cette entreprise une belle mentalité. Je pourrai presque dire c'est la Sigma Familly tant les personnes sont accessible et humainement sensible.


Vous l'aurez compris, cet événement annuel est avant tout à placer sous le thème des rencontres humaines. Vous y rendre en privilégiant le matériel à l'humain occulte plus de la moitié de l'intérêt de ce salon.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Lionel Thiriat (jeudi, 26 novembre 2015 11:58)

    Ça c'est du reportage