Pourquoi je déconseille une rotule joystick dans la photographie animalière.

Qu’est-ce qu’une rotule joystick ? Quels sont ses domaines de prédilection ? A quelle photographe s’adresse vraiment cette rotule ? Quels sont ses avantages et ses contraintes ? Je vais essayer d’aborder toutes ces problématiques à travers ma simple expérience d’amateur photographe passionné de nature.

Sommaire

Utilisation des rotules joystick

 

Spécification

 

Quel utilisation ?

points positifs et négatifs

 

Conclusion

 Informations utiles

 

Rotule 327rc :620g

poids supporté : 5.5kg

 

 

 

 NEWSLETTER

 

E-mail:

 

 

 

L'utilisation des rotules joystick dans la photographie animalière

Tous les articles de mon blog photo sont intimement liés à mon expérience photographique et celui-ci ne déroge pas à cette sacro-sainte règle éditée  ... par moi même. 

Ce billet s’appuiera donc sur mon utilisation personnelle de la rotule joystick Manfrotto 327rc, grand frère de la 324rc et nouveau modèle de l'ex-rotule 322rc de la même marque.

Specificité d'une rotule d'une rotule joystick et données techniques

La rotule joystick 327rc de chez Manfrotto est une rotule en magnésium disposant d’une grande poignée revêtue d’un grip en caoutchouc avec une large gâchette.



L’originalité de cette rotule tient au faîte qu’une simple pression sur cette gâchette permet d’orienter dans tous les sens votre reflex avec son objectif. La 327rc est muni d’un plateau rapide. Son utilisation est vraiment très simple et rapide. En effet à l’inverse d’une rotule 3D classique une fois que l’appareil est solidement fixé il n’y a aucune autre molette à desserrer pour choisir l’orientation de son matériel.


Pour ce qui est des spécifications plus techniques les voici :

Cette rotule supporte 5.5kg de matériel pour un poids de 620g. Elle peut également s’adapter aux gauchers grâce à 2 vis qui permettent d’inverser le plateau. Un niveau à bulle a été ajouté à la base du plateau permettant de vérifier rapidement l’alignement de celui-ci.

Quelle utilisation photographique pour une rotule joystick


Comme énoncé plus haut la rotule 327rc s’utilise par une pression sur la large poignée et ainsi oriente la rotule et de fait son reflex muni de son objectif. Dés que l’on relâche la poignée le matériel photo se bloque dans la dernière position et ne bouge plus. Une molette située sous cette poignée permet d’ajuster la friction en fonction du poids de l’ensemble supporté.


Son utilisation même met une croix sur la photo panoramique ainsi que la photo d’action (quand je parle d’action j’englobe tous les suivies de mouvements). Donc on oublie une voiture qui roule et surtout un oiseau en vol ou même un mammifère qui marche. Il est en effet peu confortable d’appuyer sur le déclencheur d’une main tout en serrant fermement la poignée de la rotule (heureusement que cette rotule peut servir autant aux droitiers qu’aux gauchers)


A l’inverse de ces contres-emploies cette rotule est vraiment très pratique dans une utilisation familiale posée, architecture, paysage et me concernant surtout macro. Varié son cadrage en une fraction de seconde sans se demander quelles molettes desserrer est vraiment plaisant. On devient vite addict de ce genre de système.

Même si je trouve que la préhension sur poignée demande une poigne certaine (j’ai testé également sa petite sœur la 324rc et elle demande un peu moins d’efforts), les mouvements sont fluides et sans point dure.


J’ai utilisé cette rotule pendant 18 mois sur un trépied manfrotto Xprob55. Associée à la colonne basculante de ce trépied la rotule 327rc s’est montrée redoutablement efficace quant à la rapidité de positionnement.

points positifs et négatifs pour une utilisation en photo animalière.


Pour le positif je ne vais pas m’étaler plus longtemps sur son utilisation ingénieuse, la qualité de sa fabrication, son poids contenu et la sécurité qu’elle procure dans le maintien du matériel photographique.

Le plateau rapide fourni d’origine est pourvue d’une vis de serrage manuel sur l’objectif que l’on visse sans aucun autre outil que ses doigts contrairement à d’autres marques qui utilisent une clé, un tournevis ou une simple pièce de monnaie. Ceci n’a l’air de rien mais quand on doit visser ce petit bout de métal dans la quasi-obscurité (affût aux oiseaux) on est bien content de tenir fermement son objectif d’une main et de visser intuitivement de l’autre.


à travers ma simple expérience d’amateur j’ai pu relever 2 ou 3 points qui mont particulièrement gêné dans son usage et qui seront peut-être plus  importants pour vous !


L’un de mes domaines de prédilection est la macrophotographie. Dans cette discipline je travaille énormément sur trépied où j’essaye de prendre grand soin de la composition (ça évite les recadrages !).


Macrophotographie oblige le rapport de grandissement est assez élevé et une belle composition se joue souvent à quelques millimètres. Le point faible le plus important de cette rotule encore une fois pour moi réside dans la difficulté d’ajuster un cadrage très très précis. Rien que le fait de relâcher la poignée  la rotule perd inévitablement quelques degrés obligeant à répéter l’opération jusqu’au bon résultat. Dans ce cas précis cette rotule peut être un vrai handicap question rapidité et précision. Heureusement certains sujets ne sont guère actifs aux premières lueurs du jour mais ce n’est pas toujours le cas et j’ai vu nombre de photos s’envoler devant mes yeux.


Le deuxième point de déception réside dans l’utilisation exclusive de cette rotule sur des sujets statiques. Je ne connais pas la proportion de photographes amateurs qui disposent de plusieurs rotules dans leur besace mais j’avoue avoir été frustré plusieurs fois quant à l’impossibilité d’effectuer le moindre mouvement (latéraux ou autres) avec mon reflex.


Plusieurs fois j'aurais aimé disposer de 3 mains pour la manipulation de cette rotule photo.


Et pour finir le troisième point de cette liste se situe au niveau même de la fixation de la rotule. Quand cette rotule est vissée un certain temps (ou un temps certain) sur le trépied j’ai eu quelques fois du mal à la retirer. Je dis merci aux concepteurs d’avoir pensé à créer ce petit espacement entre le trépied et la rotule pour pouvoir faire levier au desserrage à l’aide d’une clé six pans.


Conclusion final et irrévocable de mon utilisation des rotules photos joystick


Après ces mois de recul je dirai que cette rotule présente un intérêt plus que mitigé en tant que rotule principale pour un usage animalier du fait de son manque de polyvalence.


Elle reste néanmoins un beau produit que l’on prend plaisir à manipuler, passer d’un cadrage horizontal à un cadrage vertical en une poignée de main est plaisant et pratique. C’est une rotule que l’on trouve aujourd’hui (mars 2013) entre 145 et 175 €. Avant d’investir une tel somme dans une rotule cernez bien vos besoins car la frontière entre plaisir et désillusion est parfois mince.


S’agissant d’un produit apparu il y a 2-3 ans sa revente éventuelle ne devrait pas poser problème … tant que vous n’êtes pas trop gourmand. En espérant vous avoir aidé par mon expérience je vous dis à bientôt.


Cet article a été écrit initialement en 2013 mais reste toujours d'actualité.. A ce jour en 2015 aucune autres rotules de ce type n'est sortie sur la marché. Avec ces 2 années supplémentaire de pratique de la photographie je confirme sa quasi absence au sein des photographes animaliers amateurs ou pros.

Une dernière photo pour illustrer cette rotule dans un usage familiale.

A très bientôt.

Patrick GOUJON                                                                  


J'aime cet article ...

Et je le partage !


Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    EREMO (vendredi, 26 juin 2015 18:01)

    Pratiquant la Macro depuis un certa

  • #2

    EREMO (vendredi, 26 juin 2015 18:14)

    Pratiquant la Macro depuis un certain nombre d'années, je suis arrivé à une combinaison très polyvalente et stable: un trépied Benro série Versatile équipé d'une rotule ARCA Suisse Monoball P0 avec un chariot de mise au point Velbon Super Mag Slider réduit à 1 axe.
    Quand aux prises d'insectes volants très mobiles, un Monopode vidéo fluide avec rotule joystick 561BHDV-1 de Manfrotto, assez stable pour la Macro et très rapide à mettre en œuvre.