Objectif Canon EF 35-350mm f/3.5-5.6 l'alternative économique

Dans cet article je vais vous présenter du lourd ... j'ai nommé l'objectif 35-350mm f/3.5-5.6 L.

Cet objective s'insère actuellement comme une alternative économique intéressante pour une pratique polyvalente de la photo nature. Il se situe entre l'actuel canon ef 28-300mm L is qui culmine à plus de 2000€ et 'un des objectifs favoris des photographes animaliers : l'objectif Canon  ef 100-400 f/.5-5.6 L is.

Mais que vaut-il vraiment de nos jours ? est-il adapté à ma pratique photographique ou suis-je seulement aveuglé par l'idée de posséder à moindre coût un objectif L ?

Au sommaire 

 

1 Premières impressions

 

2 son comportement en pleine nature

image

proxy photographie

 

3 Conclusion personnelle

 

4 Informations utiles

 

 

 

Informations  utiles

 

Date de sortie : 1992, objectif plus réparable par Canon.

poids 1.4kg

Type : zoom à pompe

Prix de l'occasion en 2014 : 600€

 

 

 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Maj Février 2015

Cet article a été écrit il y a maintenant plus de 2 ans ( début 2013). Cela ne remet pas en cause fondamentalement les propos de cet article mais il faut le garder à l'esprit. L'évolution des appareils et objectifs photo s'est grandement accéléré. Vrai besoin des photographes ou pure stratégie marketing des marques à renouveler leur ancien objectif, vous êtes seul à décider de leur achat !

Premières impressions subjectives et personnelle

Qu'est ce qu’on se sent fort et presque important quand on monte ce genre d'engin sur son appareil reflex (en ce qui me concerne un 5D mark II ). Une fois les premiers émois passés et les premières sensations superficielles envolées on prend conscience au sens propre du poids du caillou : 1.4kg sur la balance. La construction fait forte impression c'est du tout métal et on se sent en confiance.

 

C'est un zoom à pompe comme le 100-400 d'aujourd'hui, après on aime ou pas c'est une affaire de goût ! Pour ma part je suis mitigé et j'expliquerai mes raisons dans la suite de cet article. Point négatif un système à pompe peut être une vraie ... pompe à poussière ! Donc même si 99.9% de ces zooms sont sujets à cela je préconise toujours la plus grande précaution lors de l'achat s’il s'agit d'une occasion. Toujours en ce qui me concerne je me suis déplacé chez l'ancien propriétaire pour procéder à une inspection en règle. la suite vous vous en doutez je suis reparti avec !

 

Point positif il y a un système de blocage pour éviter que le zoom ne se déploie inopinément. J'en reviens au fonctionnement de l'objectif même si cela tombe sous le sens on allonge le fût pour augmenter la focale et on revient vers soi pour repasser en grand angle (35mm).

Son comportement en pleine nature ?

C'est la photographie animalière qui a motivé mon achat et la possibilité de passer du grand angle au super télé pour les photos de famille. Après plusieurs sorties je me suis rendu à l'évidence j'utilisais très peu la position grand angle sauf à de très rare occasion familiale à la maison (difficile de s'occuper de bambins avec un tel objectif dans une main ).

 

Première impression terrain le poids ! je n'avais jamais trimbalé sur une journée un tel matériel et près de 2.5kg au bout des bras, ça fatigue ... et ça muscle (enfin je pense !) !.

 

Il faut également avoir conscience que pour une utilisation familiale c'est quand même bien moins souple qu'avec un bon compact (je ne parle que du confort d'utilisation et non de la qualité d'image ... quoique).

 

Vous noterez que cet objectif est dépourvu de stabilisation. Tenez en compte quand vous shootez. Pour ma part je suis très peu satisfait des images que je produits à main levée, donc trépied obligatoire et première déconvenues ... je vous explique tout ça un peu plus loin dans ma conclusion personnelle.

 

Après ce premier constat j'ai donc changé ma manière de photographier ... et je me suis mis à l’affût. Habitant dans le sud de la France près de nombreux étangs le choix était vite fait : au menu ce sera donc flamants roses , hérons et aigrettes.

Quelques images nature réalisées avec la bête

Utilisation de cet objectif en proxi photographie

On peut faire une utilisation de l'objectif en proxy photographie ( sur le fût en métal est gravée une échelle des distances bien utile !) avec des sujets d'une certaine taille car à 350mm la distance minimale de mise au point est de 2.5m. A 135mm la mise au point descend à 85cm !. La libellule ci-dessus est un bon exemple ( exif : F5 1/1250s 400 iso à 160 mm sur trépied).

 

Encore une fois il faut faire attention à l'arrière plan car si on veut un piqué optimum on fermera un peu et là au revoir les beaux fonds flous... mais bonjour les arrières plans structurés et texturés (c’est bien aussi!).

 

Je conclurai ce paragraphe proxy en vous avouant que je n'ai pas été vraiment emballé par l' utilisation proxy macro que permet plus ou moins ce genre d'objectif. 

Conclusion personnelle de son utilisation en mode photo nature

 

Tout d'abord il faut avoir à l'esprit qu'il s'agit d'un compte rendu assez sommaire ( voir peut-être superficiel aux yeux de certains !) et peu développé mais qui regroupe l'essentiel des sensations que j'ai eu avec cet objectif.

 

Au final ce caillou au range exceptionnelle de x10 qui permet en théorie de tout faire m'a permis de cerner mes réels besoins et ça c'est plutôt pas mal !

 


Points positifs :

 

1 Passer de 35mm à 350mm en 1 pression

 

2 Un autofocus rapide et précis ( je n'en avais pas encore parlé jusque là !)

 

3 Une qualité d'image  honorable ( mais je suis quand même resté sur ma faim) si on oublie les extrêmes ( comme souvent !)

 


Points négatifs :

 

1 Un point de 1.4kg à prendre en considération. Ne sous-estimez pas cette donnée.

 

2 Une absence de stabilisation a prendre en compte, pour ma part et pour plus de sécurité je multiplie la focal par deux (exemple : 1/700eme pour 350mm de focal, et je suis en FF !) sous peine de flou de bougé récurent. Prendre des photos d'oiseaux a main levée  au petit matin sans grande lumière est un vrai handicap qui vous pousse à monter les isos si vous n'avez pas de trépied sous la main.

 

3 Une ouverture modeste de 5.6 à 350mm avec un piqué bien mou il faut le dire! pour celui qui est habitué au tranchant des objectifs macros (c’est sur F4 c'est mieux mais c'est plus le même prix ni la même polyvalence (je n'ai jamais essayé le 100-300 F4 de Sigma). Je lorgne actuellement sur canon ef 300mm f/4 sans stabilisation. encore une fois il faut savoir faire les bons compromis.

 

4 Un zoom à pompe qui n'a pas mes honneurs et dans lequel je vois beaucoup de contraintes, donc je tire également un trait sur le canon ef 100-400mm L is qui est également un zoom à pompe. L'utilisation d'un objectif à pompe sur trépied a été une véritable contrainte et les souvenirs que j'en ai lors de mes quelques affûts d'oiseaux de Camargue sont très mitigé.

Le faît que le fût s'allonge pour augmenter la focale rajoute le risque d’être démasqué par la faune locale. Je tire mon chapeau à celui qui arrivera à allonger cet objectif en souplesse et précision tout en étant fixé sur un trépied.


 

Au final je n'ai pas appris à dompter et à apprécier cet objectif pendant 1 an. Je l'ai revendu pour les 3 raisons que je vous ai laissé entrevoir :


à savoir une luminosité moyenne( toujours par rapport à mon utilisation), le système à pompe et une position grand angle que j'ai très très peu utilisé( autant se centrer sur l'essentiel).


Je viens aujourd'hui de me procurer le canon ef 70-200 f2.8 L grâce à la revente de l'objectif que je viens de vous décrire. Je pense à l'avenir lui ajouter un extender 1.4. J'ai pris aujourd'hui ( 2013) plaisir à affûter les oiseaux dans leur état sauvage, certes une focale de 200mm ne permettra pas de portrait en gros plan mais je privilégie aujourd'hui les photos d'oiseaux dans leur environnement en mettant un point d'honneur à les sublimer par une belle lumière.


J'espère que mon monologue aura été utile à ceux qui auront eu le courage de me lire jusqu'à cette dernière phrase.


Informations utiles pour ceux qui seraient intéressés par son achat

J'ai pu acquérir cet objectif en 2012 pour 600€. Ce prix est dans la moyenne basse du marché de l'occasion. En effet cet objectif très ancien ( sorti en 1993) bénéficie toujours d'une grande cote d'amour. Bien qu'il ne risque pas de tomber en panne de stabilisation puisqu'il en ai dépourvu, sa réparation peut être compromise de nos jours car Canon n'assure plus sa réparation depuis de nombreuses années maintenant. Il faudra alors partir à la recherche d'un réparateur indépendant. Le prix que vous allez payer doit tenir compte de cette donnée qui n'est pas un détail, a moins que vous vouliez un presse-papier d'1.4kg pour plusieurs centaines d'euros.

 

Quand j'achète un objectif je pense toujours à sa revente éventuelle. La vente de mon objectif à mis plus d'1 mois, ce qui est très long. Pour information je l'ai revendu au prix de mon achat initial et je m'estime chanceux !

 

Information février 2015 : Canon a réactualisé en 2015 son célèbre objectif à vocation animalière : le canon ef 100-400 f/3.5-5.6 L IS. Dans la nouvelle version Canon à abandonné son système de zoom à pompe ( tiens, bizarre ) au profit d'une bague de MAP caoutchouté bien large. Malheureusement le fût s'allonge toujours avec l'augmentation de la focale. le prix en version neuf passe de 1400€ pour la première version à plus de 2200€ pour la seconde. Le prix du 35-350 devrait baisser selon moi entre 450 et 550 euros maxi.

 

Après la vente de mon 35-350mm j'ai eu l'opportunité d'acquérir ( toujours en occasion) le canon ef 300mm f4 non stabilisé avec un multiplicateur canon version II pour ... 600€ ( ça tombe bien). 

En février 2015 j'utilise toujours cette optique avec satisfaction pour un usage  dédié à 100% à la photographie animalière. j'ai revendu son multiplicateur 1.4 Canon pour racheter son équivalent chez Kenko ( Kenko 1.4 pro DG 300)  afin de profiter de sa compatibilité avec toutes mes optiques.

 

 


J'aime cet article...

Et je le partage !



Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    LEON (mardi, 08 septembre 2015 20:09)

    Excusez moi de vous déranger, je cherche qui pourrait fixer une bague de mise au point d'un Canon FD 24mm 1,4
    Connaissez vous un réparateur en qui vous avez confiance ?

  • #2

    Chavernac Nadine (samedi, 29 avril 2017 20:24)

    PHOTOCINE REPARATION
    1470, route de Laudun
    30290 LAUDUN L ARDOISE

    Tel : 04 66 50 02 30
    Un techicien compétent qui vous écoute, et nettoyage du capteur gratuit pour toute réparation.
    Tarifs comparés à Canon, cadeau!!!!
    Répare toutes les marques

  • #3

    Chavernac Nadine (samedi, 29 avril 2017 20:27)

    Changé l écran de mon 5 D MARKII pour 89E, capteur nettoyé. Et à l écoute, pas un seveur qui vous dit, appuyez sur le 1 etc etc... Conseillé à des copains photographes, ravis aussi des tarifs. Selon où vous habitez, si vous souhaitez l envoyer, je crois qu il existe aussi un atelier à Rennes.
    Bonne chance